Archive for the Category »Un peu de technique «

Catalyst Control Center – Ecran noir

Un ami avait coutume de dire :
« En Informatique, quand ça marche, tu touches à rien ».
Il avait sûrement raison, sur ce coup là, j’aurais peut-être dû l’écouter.

En effet, voulant mettre à jour le pilote graphique de mon PC portable, je me rends sur le Site bien connu de « Tous les Drivers.com » et je télécharge le pilote ATI Radeon plus récent que celui existant sur mon portable.
Le PC en cours d’installation, me modifie la résolution, comme si je n’avais plus de pilote graphique, c’est à dire une résolution style « Mode sans échecs ».
Le PC reboote, le témoin du disque dur clignote, il me semble que tout se passe bien, sauf que je n’ai plus d’affichage, j’ai un écran noir.
Je reboote, même chose.
J’essaie en Mode sans échecs, même chose.

Je commence à regretter mon initiative et je fais une petite recherche sur le Net.
Je me rends compte que je ne suis pas le seul à avoir ce problème, mais malgré un paquet de solutions, aucune ne résoud mon problème.
Tout d’un coup, une idée me vient, car on dirait que le PC démarre bien, mais l’écran restant noir, je ne peux rien faire, sauf peut-être raccorder l’écran de mon PC fixe sur la prise VGA.

Quelle bonne idée d’avoir mis cette prise sur les portables.

Je reboote le PC, effectivement, Windows 7 s’affiche sur mon écran extérieur.
Je désinstalle la version téléchargée, me connecte sur le Site du constructeur de mon PC (ASUS) et installe à nouveau le pilote.

BINGO, c’était la solution.

Category: Un peu de technique  Tags:  Comments off

Windows XP ne reconnait pas les disques durs « SATA »

acer J’en avais entendu parlé, mais c’est la première fois que je tombe sur ce genre de problème.
En effet, j’ai récupéré une tour (voir ci-contre) sans disque dur.

Comme je possédais un disque Sata de 110 Go, je me suis dit que c’était l’occasion de redonner vie à ce PC qui semblait en bon état.

Aussitôt dit, aussitôt fait, je lance une installation de Windows XP (à l’aide d’un CD Windows XP Pack SP3 fait maison) et surprise, une fois le CD chargé, il ne voit pas le disque dur.
Je reboot le PC et regarde dans le Bios, le disque Sata est reconnu, le lecteur de CD/DVD et le lecteur de disquettes aussi (certainement ajouté, car il est blanc), mais je ne vois pas dans le menu de boot mon disque Sata.

Je me souvenais avoir lu qu’il fallait appuyer sur la touche  F6 avant l’installation pour lancer le pilote,  je recommence.
L’installation démarre, j’appuie sur la touche F6, (au début du lancement du CD) rien ne se passe et une nouvelle fois j’arrive sur l’information que le CD d’installation ne voit pas le disque dur.

Je fais une petite recherche sur Internet et je lis plusieurs choses contradictoires, par exemple que Windows XP ne reconnait pas nativement les disques Sata, par contre Windows XP Pack SP2 et Pack SP3, eux le reconnaissent, hors je viens de me servir d’un CD Windows XP avec Pack SP3.
Je vois aussi que je dois télécharger le pilote Sata de la carte mère et créer un CD avec Windows XP et ce pilote à l’aide de NLite ou créer une disquette contenant ce pilote.
Cette dernière solution me semblant à portée de main, puisque le PC est muni d’un Lecteur de disquettes, je recherche le Pilote sur internet et le copie sur la disquette.
En fait, j’ai (aussi) un problème avec le lecteur de disquette que je suis obligé de remplacer.

Je pense tenir la solution.

Je retente une installation avec appui sur F6 et au moment du choix du pilote, j’ai droit à une erreur, comme toujours difficilement compréhensible :
« Le fichier txtsetup a provoqué une erreur inattendue(512) à la ligne 1747 dans d:\xpsp\base\boot\setup\oemdisk.c »

Je me dit que ça se présente mal, je recommence, j’ai droit au même message d’erreur.

J’ai une idée pour contourner ce problème, j’installe un disque IDE de 40 Go et réalise l’installation de Windows XP sans problèmes.
Reboot du PC, ça roule (je ne vois toujours pas le disque Sata dans le poste de Travail).
Je copie la partition du disque IDE sur le disque Sata à l’aide du logiciel gratuit et magique « GParted ».

Je démonte le disque IDE et je reboot, ça semble bien démarrer ……
Problème, l’écran se fige après l’apparition du Logo Windows.

Comme je ne laisse pas tomber comme ça, je télécharge à nouveau le Pilote Sata pour ma carte mère, je retrouve d’ailleurs le même (sur le Site de ACER), je le copie à nouveau sur une autre disquette et je retente l’installation.
Youpi, ça fonctionne, après l’appuie sur la touche F6, quelques secondes de chargement, un écran que je n’avais jamais vu apparait, me proposant un choix de système pour ce pilote Sata, dont Windows XP pour continuer l’installation.
Appuie sur S, second écran, appuie sur Entrée et roule petit, l’installation va jusqu’au bout.

Voulant être sûr de la manip, je recommence tout et ça fonctionne à nouveau. (Soit ma disquette précédente n’était pas bonne, soit les fichiers étaient mal copiés, soit ils ont été détériorés par le lecteur en mauvais état).

J’installe un antivirus, fait les mises à jour, nombreuses malgré l’emploi d’un CD de Windows XP avec Pack SP3 et me dit, puisque j’ai un disque IDE de 40 Go, je vais le remettre dans le PC, ce qui fera 110 + 40 = 150 Go, soit presque autant que l’original qui devait faire 160 Go.
Je reboot le PC, il démarre et je pense que j’en ai terminé.
Surprise, il a booté sur le disque IDE de 40 Go
Je pense que c’est parce qu’il est en « Maître » sur la nappe IDE et je le mets en « Esclave ».

Je reboot, même problème …………….

Je le mets en « Single », BINGO, c’était la solution, il ne  me reste plus qu’à le formater pour avoir un disque de 40 Go réservé aux datas.

Voilà encore un problème comme je les aime, solutionné, mais à quel prix, en fait un problème de compatibilité des anciens et des nouveaux matériels.

Je pense que ce PC est tombé en panne de disque dur, que le propriétaire a voulu le remplacer, qu’il a installé un lecteur de disquettes (nappe branchée à l’envers) et lecteur fatigué et que finalement, n’ayant pas eu la patience ou le temps à consacré à cette machine, il s’en ai débarrassé.

 

Category: Un peu de technique  Tags:  Comments off

Windows 8 Release Preview

Une Pré Version chasse l’autre, après la « Windows 8 Consumer Preview« , vois la « Windows 8 Release Preview« , ce qui remplace l’ancienne appellation qui se nommait « Release Candidate ».
En fait, il s’agit de la dernière Version d’essai avant la Version commerciale définitive prévue aux dernières nouvelles en Octobre 2012.

J’ai donc remplacé celle que j’avais mise en place récemment (Voir article du Mois d’Avril) par cette dernière.
Téléchargement (Assez long, vu le poids du fichier et encore je n’ai téléchargé que la 32 bits).

Vu la surprise qui avait été la mienne lors de mes premiers essais, j’ai pris des photos des différentes étapes que je vous livre ci-dessous.
J’ai quand même noté quelques améliorations de fonctionnement avec la souris, mais je reste quand même dubitatif.
Cette « Interface Métro » comme l’a nommé « Microsoft » est pour le moins « déstabilisante », surtout la première fois.
Je pense qu’avec un écran tactile ça ira beaucoup mieux, quoique, un PC à la maison avec un écran tactile, ça me laisse rêveur.
Bref, affaire à suivre …..

L’installation s’est bien passée et on peut découvrir cette nouvelle interface dénommée « Interface METRO » pour Windows 8.

Voici quelques photos, une fois Windows 8 démarré :

Category: Un peu de technique  Tags:  Comments off

Mot de Passe Windows 7


Méfiez vous de vos amis.
En effet, on vient de me donner un petit portable sympa à dépanner, il s’agit d’un PC portable de type HP G62 prêté à un ami, il manque l’écran au complet, démonté par l’ami » qui le trouvait gênant, puisqu’il ne fonctionnait plus.
Il l’avait raccordé sur un écran fixe.
Au lieu de le démonter proprement, il a coupé les fils (Antenne WiFi et alimentation de la dalle).
En plus, il s’est empresssé de modifier le Mot de Passe de la Session.

Problème, il ne se rappelle plus du Mot de Passe, donc impossible d’ouvrir la Session, et d’accéder au contenu.

Je raccorde un écran sur la prise Vga et je me penche sur le problème du Mot de Passe et je me souviens que du temps de Windows XP, il suffisait (souvent) de booter le PC en « Mode sans échecs » et là on trouvait un « Administarteur » qui permettait d’ouvrir une session et de modifier le Mot de Passe oublié.

Une petite recherche sur « Google qui est mon ami », me donne pas mal de solutions plus ou moins faciles à mettre en oeuvre et je tombe sur une qui suscite mon intérêt.
En effet, l’astuce conssiste à se servir de l’icône présente à l’ouverture de Windows 7, en bas et à gauche de l’écran (Sous l’intitulé de la Session), qui se nomme : « Options d’ergonomie » et qui sert à modifier comme son nom l’indique, l’ergonomie du PC sous Windows 7 et à la remplacer par un accès en « Mode console ».

Il faut se munir d’un « Live CD », en clair d’un CD sur lequel on va pouvoir booter le PC et installer « virtuellement un système de type « Linux », qui va permettre d’accéder aux fichiers de Windows 7.
J’ai en ma possession un tel CD (Ubuntu) car je l’avais essayé pour voir ce que ça donnait.
Si on a pas un tel CD, il suffit de le télécharger sur Internet (Fichier iso) et de le graver sur un CD vierge.
Bref, je met le CD dans le lecteur et évidemment, ça ne boote pas dessus.
Par contre, j’ai droit à un « BSOD » du plus bel effet.(Ecran bleu de la mort)

Je cherche comment entrer dans les paramètres du Bios et là aussi, après une petite recherche sur Internet, je trouve qu’il s’agit des touches « ESC » + « F10 ».
Je lance une vérification de l’intégrité du Disque, je reboot, tout rentre dans l’ordre et « Ubuntu » s’installe virtuellement.
Là, c’est assez simple, il « suffit » de « neutraliser » le fichier :
C:\Windows\System32\Utilman.exe en renommant ce dernier fichier, par exemple en : Utilman.old
Ensuite, il faut modifier le fichier :
C:\Windows\System\cmd.exe en : C:\Windows\System\Utilman.exe, de façon à avoir accès à la console par l’icône « Options d’ergonomie », présent à l’ouverture de Windows 7.
Ensuite, reboot du PC et double clic sur l’icône en bas et à gauche de l’ouverture de Session.
Dans l’invite de commande qui s’ouvre, il faut « activer le Super Administrateur de Windows 7″ en tapant :
C:\Windows\System32> suivi de la phrase magique : »net user administrateur / active:yes ».
Attention à respecter les espaces.
Faire « Entrée » et on obtient un message de validation.
Reboot de Windows et une nouvelle Session sans Mot de passe s’affiche.
Ensuite, Panneau de Configuration, grâce à cette nouvelle Session d’Administrateur, suppression du mot de passe « inconnu » de l’ancienne Session.
Il ne reste plus qu’à entrer un nouveau Mot de passe et à le ……mémoriser.
Reboot du PC sur cette Session, entrée du Mot de passe, le contenu est présent dans les différents dossiers.
Même le WiFi fonctionne, mais bien sûr avec un signal faible puisque l’antenne dans le boîtier de l’écran a disparue.
Pour info, voici l’URL » de cet excellent article:
www.micro-astuce.com/depannage/passe-session.php à recopier dans votre navigateur.

Category: Un peu de technique  Tags:  Comments off

L’importance des « Jumpers »

Bonjour à tous,

Encore un petit dépannage sympa.
En effet, suite à l’appel d’une ancienne collègue d’une des Association dont je faisais partie et qui s’est initiée au Dépannage de PC, je me suis rendu chez elle.
Ce PC fonctionnait très bien sous Windows XP et elle l’a prêté à son petit fils pour ses cours d’informatique.
Ne sachant pas trop ce qu’il avait fait avec, elle l’a récupéré et quand elle l’a allumé, rien ne se passait.
J’enlève le panneau latéral, je mets le jus sur le PC, les ventilos de l’Alimentation et du Ventirad fonctionnent et la diode de supervision sur la carte mère s’allume, mais c’est tout, pas de son, pas d’image.
De plus, tout ça se met en marche sans appui sur le bouton de façade.
Vérification du câblage du Panneau avant, modifications, rien ne se passe.
Vérification des nappes, des disques durs (au nombre de deux), des lecteurs de DVD, tout semble OK.
J’essais d’entrer dans le Bios, rien à faire.
Je pense à la pîle bouton HS, je la remplace provisoirement par une autre de récupération, toujours rien.
Je me dit que « la puce du Bios » est peut-être HS et dernière tentative envisagée, faire ce que l’on appelle un « Clear CMOS » à l’aide du « Jumper » près de la pîle bouton, pour remettre les paramètres à zéro.
Et là, la surprise du Chef, il n’y a pas de « Jumper ».
Récupération sur un vieux disque dur du « Jumper » qui sert à mettre le disque dur en « Maître » ou en « Esclave » et ….BINGO, ça fontionne.
De plus, il y a une position « 2-3 » qui sert à la configuration du Bios et une position « 1-2 » pour le fonctionnement définitif de la carte.
Encore une panne qui n’était pas évidente.

Category: Un peu de technique  Tags: ,  Comments off

Windows 8 Consumer Preview – 32 bits Version Française

Pour faire suite à l’article sur la réupération d’une carte mère « K8N Neo4 », voir article précédent, je l’ai montée dans un vieux boîtier de récupération, avec un disque Sata de 110 Go, un lecteur graveur de DVD, une simple barette mémoire de 500 Go et après avoir téléchargé la « Version Windows8 Consumer Preview 32 bits » sous forme de DVD Iso, j’ai installé cette nouvelle version de Windows pour voir à quoi ça ressemblait.


Sur le 1er écran, on voit la fameuse interface « Metro » sans aucun ajout et sur le second, on voit la suite, dû au fait que j’ai « téléchargé » des applications.
Il est clair que cela doit être plus accessible avec un écran tactile qu’avec une souris, car on peut imaginer la longueur quand on installe plein d’applications.
Pour info, l’accès au bureau se fait sur l’image d’accueil, voir 1er écran, image à gauche et en bas de l’interface.

Surprise également quand le PC démarre, on a un belle photo de fond d’écran et pour accéder à l’interface, il faut enfoncer le bouton « Entrée » du clavier.
La sortie et l’extinction du PC est également pour le moins « curieuse ».
En effet, il faut cliquer sur son « Identifiant et Avatar » pour avoir droit au bouton de fermeture.

« Bizarre », vous avez dit « Bizarre », comme c’est « Bizarre ».
Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?

Le reste ressemble à Windows 7.

Je pense que cette  nouvelle interface sera plus dédiée aux « Smartphones, Tablettes et Ecrans tactiles », mais pour l’instant, je n’en vois pas l’intérêt sur un PC classique.

Pour l’instant, je ne suis vraiment pas emballé.
A suivre …

Category: Un peu de technique  Tags:  Comments off

COMPAQ Presario SR1801FR mal en point à cause d’une souris.


Ayant dépanné ce PC et son écran il y a quelques mois, voir article précédent, la propriétaire m’appelle une nouvelle fois, me disant qu’elle avait « essayé » suivant mes conseils précédents de graver des DVD de « Restauration ».
Elle m’explique que ça c’est mal passé et que non seulement elle n’a pas réalisé les DVD en question, mais qu’elle a complètement « planté » le PC.
Bref, me dit-elle, il est « foutu », je vous en fait cadeau pour récupérer les pièces pour dépannage, car elle connaît ma passion pour ce genre de chose.

Je me dis que c’est dommage que la gravure des DVD ait foirée, car sur un PC de 2006, je ne vais pas racheter une licence de Windows XP, la licence actuelle étant difficilement récupérable, car bien sûr ce PC est sûrement « tatoué ».
Pour info, j’ai déjà trouvé une solution pour ce genre de problème sur un Packard Bell, mais ça n’est pas gagné d’avance.

Bref, je ramène chez moi le PC complet, tour, écran, clavier et souris et je raccorde le tout.
J’arrive à démarrer en mode sans échecs, je reboote et je me rends compte que la souris et le clavier filaires ne fonctionnent pas.
Je vérifie les branchements, tout semble parfait et je raccorde une souris USB et un clavier USB en laissant clavier et souris filaires raccordés de façon à trouver la cause de leur non fonctionnement.
J’observe également le message d’erreur suivant :
« Runner file name »(logitechDessktopMessenger.exe) lacks a ‘-‘ (the app is separator)
Ce message d’erreur est dû au logiciel Logitech qui gère souris et clavier sans fil (conservés par la propriétaire).
Suite à une petite recherche sur Google qui est mon ami, selon la formule consacrée, je télécharge et installe le logiciel « SetPoint » qui gère ces 2 composants, afin de le désinstaller proprement.
Effectivement, je reboote le PC, le message a disparu, mais le problème souris et clavier filaires persiste, alors que je pensais (naïvement) qu’il allait se résoudre par cette action.

Je constate que l’ancien logiciel est toujours là et je ne peux pas le désinstaller, même en « mode sans échecs ».
Je le supprime donc « manuellement » et supprime toutes les clés correspondantes dans la barre de registre.
Je reboote le PC, tout va bien mais souris et clavier filaires ne sont toujours pas reconnus et ne fonctionnent donc pas quand on les raccorde sur les ports PS2 (Connecteur vert et connecteur violet, situés à l’arrière du PC).
Je désisntalle l’antivirus Norton qui a fait sa réapparition suite à la restauration, mais qui refuse de se mettre à jour, en effet il est périmé car il date de 2006 et était gratuit pour une période de 30 jours.
La restauration du PC a remis celui-ci en Windows XP Familial Pack SP2, je décide donc de faire les mises à jour qui s’imposent :
64 mises à jour, Pack SP3, Internet Explorer 8, 28 Mises à jours à suivre, etc ….
Reboot du PC, Windows XP fonctionne bien, mais les logiciels installés avant la restauration, sont présents mais inaccessibles et souris et clavier filaires PS2 ne fonctionnent toujours pas.

Ne voulant pas en rester là, (il est têtu le garçon), je me dis que « peut-être » à l’aide d’un « vrai » CD de Windows XP en Version Pack SP3, va remettre en état les ports PS2 et je tente une réparation après avoir pris soin de de créer « ces fameux DVD de Restauration » à l’aide du logiciel « Recovery » de Compaq.
C’est ce qui s’appelle agir selon le « principe de précaution », bien connu des « bidouilleurs » comme moi.
Heureuse idée que j’ai eu, car cette réparation n’aboutit pas pour cause d’incompatibilité et là, j’ai tout gagné.
Je n’ai pas d’autre issue que de tenter une « Restauration » après formatage.
Je me lance, formatage et restauration, le PC reboote, impeccable, bien sûr, les mises à jour de Windows se succèdent, car Windows XP est de nouveau en Pack SP2 :
19 mises à jour, puis 57, puis le pack SP3, Internet explorer 8 et encore quelques mises à jour XP.
Désinstallation à nouveau de Norton 2006, téléchargement et installation de l’antivirus Avast.
Tout fonctionne nickel, sauf ma souris et mon clavier filaires.

Je me dit qu’il serait temps que je les essaie sur un autre PC et là, je déconnecte la souris et je constate que le clavier fonctionne, je crois à une coïncidence et remet en place la souris, le clavier ne fonctionne plus, je la déconnecte à nouveau, le clavier fonctionne.
Conclusion évidente, il y a « conflit » entre les deux.
Je démonte la souris et j’enlève le petit connecteur à l’intérieur pour « sonner » les 4 fils à l’aide d’un « ohmètre ». Il y a manifestement un court-circuit entre 3 fils sur quatre.
Le court-circuit « semble » venir de la sortie du fil à l’entrée de la souris, un petit coup de cutter me donne raison et après un petit rafraîchissement de la connexion (au fer à souder) ce PC est enfin sorti d’affaire.
Renseignement pris auprès de la propriétaire de ce PC, elle ne se servait plus de cette souris qui m’a fait tant de misère.
J’ai même cru un instant que les ports PS2 étaient fichus …..
Conclusion, on va quelque fois chercher la petite bête là où elle n’est pas.
Je parle de la panne de la souris, pour le reste une fois de plus, on ne conseillera jamais assez aux acheteurs de PC de marque de « lire » les documents fournis avec leur machine et de s’empresser de faire les DVD de restauration, ça peut être « très utile ».

J’ai d’ailleurs dans la même semaine dépanné un PC portable qui n’avait plus accès en Wi-Fi.
La connexion était « limitée » et le message disait que l’on avait droit qu’à une connexion locale.
Un « expert », ce que je ne suis pas, avait même conseillé aux propriétaires de ce PC d’acheter une clé USB « WI-Fi » disant que ce problème était courant avec AVAST et que c’était la meilleure solution.
Bref, après quelques tatonnements, le Wi-FI était de nouveau opérationnel, mais une fois de plus, j’ai constaté que les DVD de sauvegarde n’avaient jamais été réalisés.
Voilà comment certaines sociétés s’enrichissent facilement sur le dos de leurs clients.

Encore un écran plat de sauvé, un COMPAQ FP1706x

Bonsoir à tous,

Un couple voisin ami, m’ayant demandé une intervention sur leur PC, un Compaq Presario SR1801FR, je constate que l’écran plat de marque « COMPAQ » FP1706x (En fait, c’est un HP) ne s’allume plus en appuyant sur le bouton de mise en marche.
Le problème, c’est qu’à force de titiller ce bouton de mise en marche, le PC est planté.
Après avor raccordé en provisoire un écran cathodique, le PC refuse de booter.
Dépannage classique :
Vérification du disque dur, de nombreux fichiers perdus,
– Réparation de fichiers orphelins,
– Réparation du segment d’enregistrement du fichier journal USN.
– Suppression des nombreux fichiers temporaires,
– Suppression de 910 problèmes réparés dans la Base de registre, avec « Glary Utilities »,
– Mise à jour de l’Antivirus,
– Passage de l’Antivirus, nombreux virus et chevaux de troie, suppression,
– Suppression de nombreux spywares, à l’aide « Spybot »,
– Ménage important dans le menu démarrer remis en mode normal (était en mode classique),
– Défragmentation du disque dur,
– Mise à jour de Windows XP,
– Installation Internet Explorer 8,
Bref rien que de très classique et le PC s’est refait une seconde jeunesse.

Il reste à faire les DVD de restauration prévus par le contructeur (Jamais gravés) et sauvegarder les différents documents, au cas où le disque dur viendrait à lâcher.
Les gens qui achètent un ordinateur ne sont pas (à mon avis) assez informés de l’importance de ces manipulations et ne se rendent pas compte que le jour où le PC tombe en panne, le risque de tout perdre est important.
Au début, les PC étaient vendus avec de la documentation papier et des CD de réinstallation du Système,
puis on a supprimé la documentation, celle-ci étant sur le disque dur, à imprimer par l’acheteur,
puis on a supprimé les CD et DVD, ceux-ci étant à graver par l’acheteur, tout ça étant sur le disque dur.
Bien sûr, les PC sont de moins en moins cher, ceci explique cela.

Le PC étant de nouveau fonctionnel, je me suis penché sur l’écran plat en me disant que c’était la panne classique de la carte d’alimentation qui devait avoir des condensateurs HS.

J’enlève les 4 vis au dos de l’écran, dans chaque coin et j’essaie d’enlever le cadre en plastique.
Il ne veut rien savoir malgré tous mes efforts.
Je me dis qu’en plus des 4 vis, il doit être clipsé comme les écrans sur les portables et j’essaie d’insérer une carte de crédit au dos de l’écran, entre le cadre et le fond de l’écran plat, sans plus de succès.


Finalement, la solution était de glisser ma carte devant l’écran entre l’écran lui-même et le cadre plastique, il s’est légèrement soulevé et en le tirant avec précaution, il est sorti complètement.
Je pensais que c’était gagné, mais je pouvais juste entrouvrir la bête, en effet, cela résistait côté pied de l’écran que vous voyez complètement démonté sur la photo ci-dessus.
Malgré le démontage total du pied, il m’était toujours impossible de dissocier la rotule du pied de l’écran et d’accéder à la carte du circuit imprimé.


En fait, l’articulation du pied était maintenue par 3 vis, dont une était inaccessible, je la devinais mais ne pouvait pas l’enlever, elle se trouve sous les deux autres, au milieu.

En y regardant de plus près, un petit filet faisant le tour de ce pied, laissait apparaître une petite fente dans laquelle, je glissais la pointe d’un canif et en appuyant dessus, « BINGO », le cache, car s’en est un est parti, laissant apparaître cette vis à priori indémontable.(Photo à gauche, on voit le filet et la petite fente au milieu)

 


Finalement, le cache enlevé, (Voir photo ci-desus à gauche) il ne restait plus qu’à dévisser cette troisième vis, pour que l’articulation du pied s’enlève, libérant l’accès à l’intérieur de l’écran. (Voir photo du cache ci-dessus à droite).

Le reste du démontage relativement facile donne l’accès au circuit imprimé, où l’on voit très nettement les 3 condensateurs dont le dessus est bombé.

Il ne me reste plus qu’à me procurer les mêmes (10V 1000 mf).
Un petit tour dans ma caverne d’Ali Baba, un petit coup de fer à souder et l’affaire est entendue.
Je remonte le tout, sans remettre le tour plastique ni le cache du pied, je le raccorde sur mon PC, je mets le jus, le voyant vert s’allume, mais l’écran reste blanc.
Je me dis que j’ai perdu mon temps pour rien, mais pas convaincu, je réfléchis (un peu), et je me dis que l’alimentation fonctionne, mais que là, c’est le signal vidéo que je n’ai pas et tout d’un coup, la lumière jaillie, j’ai oublié de remettre le connecteur de la nappe de l’écran vers le circuit imprimé à l’intérieur de l’écran.
Redémontage, facile puisque le tour plastique n’est pas à sa place, ni le cache du pied, j’ouvre la bête et, effectivement, je me mettrais des claques, j’ai « omis » de remettre en place le connecteur de l’écran sur le circuit imprimé.
Je remets tout en place, fais de nouveau un essai, c’est bon, l’écran est de nouveau opérationnel.
Voir photos ci-dessous.

Encore une histoire qui finit bien, cet écran est passé très près de la décharge publique.
Conclusion : Au lieu de jetez vos anciens écrans plats qui ne fonctionnent plus, braves gens, donnez les moi, je suis preneur.
Le 14/01/2012:
Je ne croyais pas si bien dire en écrivant la conclusion ci-dessus.
En effet, parcourant les petite annonces sur le « Site du Bon Coin », j’ai acheté le même écran que ci-dessus, mais un 19′ avec Hauts Parleurs, qui ne fonctionnait plus pour une bouchée de pain.
Je lui ai appliqué la même méthode, mais avec l’expérience du démontage et après avoir remplacé 2 condensateurs sur la carte d’alimentation, je me retrouve avec un superbe écran plat pour remplacer mon écran cathodique de 21′ aux couleurs plutot défraîchies.

Category: Un peu de technique  Tags: ,  Comments off

Encore un message à la Microsoft

Mon disque dur m’ayant abandonné, après un magnifique « Blue Screen of the Death » (écran bleu de la mort) sur le PC sur lequel je mets à jour mon site, je le remplace et lance la réinstallation de Windows XP Familial.
Rien de plus qu’une simple formalité qui m’a pourtant donné du fil à retordre.

En effet, je lance l’installation de Windows XP avec un CD comprenant le Pack SP3, tout se passe bien et au boot du PC, en ouvrant Internet Explorer, je constate étonné que malgré les 105 Mises à jours qui ont suivies et la configuration d’Internet Explorer 8, je n’ai que internet Explorer 6.

Ma surprise ne s’arrête pas là, en effet, voulant me connecter sur mon site, j’obtiens le message suivant de la part de Microsoft, qui m’étonnera toujours :
« La clé de recherche requise n’a pas été trouvée dans aucun contexte d’activation actif ».
Si çà , ça n’est pas de la langue de bois, je me demande bien ce que ça veut dire.

Une petite recherche sur « Google » qui est mon ami, ne m’apportes rien de nouveau et je décide de lancer une « Réparation » à l’aide du CD de XP qui m’a servi à faire l’installation.
Malheureusement, le problème reste entier.

Il me vient une idée avant de reformater et de recommencer l’installation complète, c’est d’installer directement Internet Explorer 8 à l’aide d’un Cd d’une revue informatique en ma possession.
Bingo, c’était la solution.

Un bonheur ne venant jamais seul, voulant « Activer » dans la foulée Windows XP auprès de Microsoft, je me fais jeter, malgré plusieurs tentatives.
Décidément, c’est le mauvais jour.

Je décide donc d’aller jusqu’au bout et j’appelle Microsoft sur le N° International (0805.11.02.35) mis à ma disposition.
Après avoir dû énumérer la série de chiffre qui m’est demandée (Disponible sur la demande d’activation), je reçois par robot féminin interposé sept séries de 6 chiffres que je m’empresse de recopier dans les bonnes cases.
Bingo, mon XP familial est activé.

Sur ce PC, j’ai également un « Trial-Boot » composé de Windows XP, Visa et Seven et bien sûr, le fait de réinstaller Windows XP, le « Trial-Boot » ne fonctionnait plus.
J’avais en son temps utilité « Vista Bootpro », mais là, ça ne voulait rien savoir, sur les conseils d’un « Ami du Net », j’ai nommé « Migau » avec qui nous échangeons depuis plus de 10 ans, j’ai utilisé « EasyBCD » et tout est rentré dans l’ordre.
Qu’il en soit ici remercié.

Voilà encore une installation difficile, mais menée à bien avec un peu de perspicacité.

Category: Un peu de technique  Tags:  Comments off

Tentative de dépannage d’un mini-pc Acer emachines

Dernièrement, on m’a confié un petit PC portable (Ecran de 10 pouces), je n’en avais jamais vu d’aussi près.
Un appui sur le bouton de mise en marche ne provoquait rien.
Une petite diode à gauche du PC était orange, je l’ai mis en charge et au bout de quelques heures, elle est passée au vert.
J’en ai déduis que la batterie était chargée, mais cela n’a rien changé.
J’ai cherché la notice sur le Net et effectivement, le seul voyant présent était bien celui de la charge batterie.
L’appui sur le bouton de mise en marche étant toujours sans effet, et me rappelant le problème rencontré sur un pc fixe de même marque, j’ai pensé qu’il pouvait s’agir de la même panne, du coup, j’ai entrepris de le démonter pour « ausculter » ce bouton de mise en marche.

Une fois toutes les vis enlevées, le pc ne s’ouvre pas, il y a une astuce qui consiste à « déverrouiller » le clavier à l’aide d’un petit tournevis plat, entre le haut de l’écran et de la plasturgie, au niveau de la touche « F8 ».
Ensuite, on a accès au démontage de la plasturgie supérieure.

Voici le petit circuit imprimé du bouton de mise en marche. J’ai essayé de le contrôler avec un ohmètre, mais ça n’est pas facile, compte-tenu du prix modique, j’en ai trouvé un sur le Net et après accord du propriétaire, je l’ai remplacé avec sa nappe.
Malheureusement, le PC ne démarre toujours pas.

eMachine carte power button

eMachines – Carte Power Button

Je me suis dit que j’aurais dû également contrôler la tension de la pîle du bios pendant que j’y étais, mais sans trop y croire car cette pîle n’a qu’un an et demi et ce type de pîle dure en général beaucoup plus longtemps.

C’est pas grave, je démonte à nouveau le PC (Maintenant, je sais faire), mais la pîle est fixée sur la face cachée de la carte mère. Il faut donc sortir celle-ci complètement, afin de la retourner pour avoir accès à cette fameuse pîle.
C’est donc ce que je fais et je constate qu’elle est en bon état, après l’avoir mesurée.

Plasturgie interne

Plasturgie interne

Plasturgie interne

Plasturgie interne

Disque dur, batterie, couvercles de trappes, visserie.

Disque dur, batterie, couvercles de trappes, visserie.

Carte mère

Carte mère

Carte mère

Carte mère

Je remonte le tout, fais un dernier essai et malheureusement, le pc s’obstine à ne pas démarrer.
Je pense que seul un échange de la carte mère peut le sauver et je regarde sur le Net, une carte mère pour ce type de PC, vaut 70 €, alors que l’on trouve le PC complet à 150 €.

La messe est dite.
Je le ramène chez son propriétaire et surprise, une fois déballé, en appuyant sur le bouton de mise marche, celui-ci se met à clignoter … Mais ça sera les derniers sursauts.
A la réflexion, une fois de retour chez moi, j’ai pensé à une astuce vue sur Internet que j’avais essayé, avant de constater que le bouton de mise en marche clignotait, il s’agit après avoir débranché le secteur et ôter la batterie du PC, de laisser son doigt sur le bouton de mise en mache pendant environ 1 mn.
On remet la batterie, on rebranche le secteur et … et … ça démarre.
Certains n’ont eu qu’à s’en féliciter.
J’ai donc envoyé un petit mail au propriétaire et j’attends …… la bonne nouvelle.

Malheureusement, la bonne nouvelle n’est jamais venue.

Aujourd’hui, 8 mai 2014,  la personne à qui j’avais rendu ce petit PC, me l’a confié à nouveau pour voir si on pouvait trouver une solution, d’autant que je viens d’en récupérer un plus récent avec Windows 7 et que je pourrais peut-être m’en servir pour dépanner  celui-ci en Windows XP, grâce éventuellement à un échange de pièces.

Je pensais intervertir le Microprocesseur, mais ça n’est pas possible, car il est soudé sur la carte mère.

Par contre, je viens d’en trouver un en vente (le même) avec écran cassé ….

Affaire à suivre …

Category: Un peu de technique  Tags:  Comments off

Récupération d’une Carte mère K8N Ne04

Voici deux photos de cette carte mère rénovée et en fonctionnement.

Bonjour à tous,
Encore un PC promis à la déchetterie, remis en état, avec mes petits moyens et un peu de réflexion.
J’ai récupéré une tour en mauvais état dans laquelle, le disque dur n’étant pas fixé se baladait forcément quand on la remuait.
De plus, le Ventirad (Ventilateur + Radiateur de refroidissement du Microprocesseur) était également à la dérive, le support plastique étant cassé.

J’ai commencé par recoller le support plastique et j’ai refixé le Ventirad sur le Microprocesseur.
J’ai essayé le disque dur, un disque Sata de 120 Go sur un prolongateur USB, sans succès, je l’entendais tourner, mais il n’apparaissait pas dans mon Poste de travail et plantait mon PC.

J’ai également mis sous tension la Carte mère sortie du Boîtier en mauvais état, malheureuselent, elle ne donnait aucun signe de vie.
En regardant de près, j’ai constaté qu’un des condensateurs était en mauvais état, le haut étant gonflé.
J’en ai récupéré un sur une vieille carte mère et j’ai remis le contact.
Le PC a démarré, mais il a été très vite arrêté, car il m’a signalé que le disque dur était hors service.
Je me suis dit, je vais essayer une réparation de ce disque, maintenant qu’il est connecté sur cette carte.
J’ai raccordé le Lecteur/Graveur de DVD et j’ai booté sur le CD de Windows XP Familial en mode « console », après avoir modifié les paramètres de démarrage du PC dans le Bios et j’ai lancé la commande « CHKDSK /R ».

Le temps m’a semblé long, très long, mais la réparation terminée, le PC a rebooté comme un grand et je me suis retrouvé avec Windows XP Pro.
Là, j’ai pensé qu’en plus, j’avais « du bol » car j’allais aussi récupéré une licence d’XP Pro.
Mais non, ça aurait été trop beau, en fait il s’agissait d’une version « Corporate », jamais mise à jour, puisqu’il n’y avait ni le Pack SP1, ni le Pack SP2, ni le Pack SP3.
Le disque dur lui a 2 partitions, l’une de 40 Go pour le système et l’autre de 80 Go pour les données.
Il n’y a pratiquement rien d’installé, à part « Open Office » et quelques photos sans importance.

Je me décide donc à installer Windows XP qui pourra fonctionner pendant 1 mois (Après on verra) et lance l’installation après avoir formaté ce disque dur qui m’offre une seconde jeunesse.
L’installation démarre et alors qu’il ne reste que 34 mn d’attente, j’ai droit à un « Blue Screen of the day », comme ils disent sur Internet, en clair, un « Ecran bleu de la mort », bref un plantage en cours d’installation.
Je regarde le message de Microsoft, message d’erreur dont il a le secret et je lis : »Driver_irql_Not_Less_Or_Equal ».
Là je pense que ça peut venir de la barrette mémoire (mais je n’en ai qu’une comme ça et ne peut donc pas la remplacer) ou à la Carte graphique, (mais je n’en ai qu’une également, car il s’agit d’une Carte graphique « PCI Express)
Je tente donc une seconde installation, me disant que peut-être cela vient de mon CD d’installation.
Bien sûr, à 34 mn de la fin, même plantage et même message.
C’est têtu l’informatique, mais moi aussi, je recommence une troisième fois, on ne sait jamais, mais les mêmes causes produisent les mêmes effets, je devrais le savoir.
Je regarde le message de Microsoft de plus près en haut de page et j’en déduis qu’il s’agit d’un driver et en bas de page, il cite un fichier auquel je n’avais pas beaucoup prêté attention, il s’agit du fichier : « Nvetfd.sys ».
Une petite recherche sur Google qui est le meilleur ami des dépanneurs et je vois qu’il s’agit du pilote du Chipset contrôlant le connecteur « Ethernet » de la carte mère.
En clair, c’est ce connecteur qui bloque le bon déroulement de l’installation de Windows XP.
Il doit y avoir le moyen de le neutraliser, comme un chipset graphique quand on veut le remplacer par une carte extérieure.
J’entre dans les paramètres du BIOS et je trouve effectivement la ligne correspondante à ce chipset, il ne reste plus qu’à modifier le paramètre « enable » en « disabled » et l’installation se termine cette fois sans problème.
Bien sûr, il faut maintenant lui adjoindre une Carte réseau et le PC pourra se connecter sur Internet.
C’est peut-être pour ça qu’il n’y avait eu aucune mises à jour de Windows sur une version « Corporate » datant de l’an 2001.
A l’aide d’une clé USB WiFi, une petite recherche sur le Net, une de plus, me permet de télécharger et d’installer tous les pilotes de cette Carte mère et la voilà correctement installée.
Il me reste également à trouver une tour potable pour mettre tout ce matériel à l’abri et ce PC pourra de nouveau assurer un service de qualité, car les composants sont encore acceptables :
Processeur AMD ATHLON 1,8 GhZ,
Mémoire DDR SDRAM 500 Ko,
Disque dur de type Sata 120 Go,
Carte graphique PCI Express,
Lecteur/Graveur de CD/DVD.

Category: Un peu de technique  Tags:  Comments off

Quand c’est « Hard », c’est aussi « ardu »


Une fois de plus, je suis tombé sur une panne peu courante qui a mis ma patience à rude épreuve.
En effet, il s’agit d’un PC fixe de marque « ACER ASPIRE » qui refuse de démarrer, apporté par une voisine
Rien ne se passe.
Là, c’est la panne classique, je teste le Bloc d’alimentation, il est mort.
Je l’échange par un qui me sert à faire des essais, le PC démarre et fonctionne parfaitement.
Je me dis que ça n’était pas grave et je demande à ma voisine d’acheter un Bloc d’alimentation, ce qu’elle fait rapidement.
Je le mets à la place du mien, je mets sous tension, le PC ne démarre pas.
Je vérifie mes branchements, à priori, tout est OK.
Je l’enlève afin de le vérifier et je remets le mien, pour voir, le PC ne démarre plus.
Là, je commence à douter de tout, mais après plusieurs essais, il démarre.
Je remet le Bloc d’alimentation neuf et la même chose se produit, il démarre au bout de 3,4 ou 5 pressions sur le bouton de Mise en marche.
Je me dis qu’il y a un mauvais contact sous le bouton de Mise en marche car depuis le début, « je ne le sens pas bien ».
En effet, quand on appuie dessus, il y a très peu de course et l’on n’entend à peine le « clic » du micro-rupteur.
Je démonte le tout et constate que sur un petit circuit imprimé, il y a un micro-rupteur au milieu, encadré par 2 diodes qui s’allument quand le PC démarre.
Sous ce petit circut, il y a un petit connecteur avec des broches pour relier l’ensemble à la carte mère.
Sur ce connecteur, arrive en fait 2 paires de fils, une « Bleu-blanc » et une « Vert-blanc ».
J’essaie de vérifier le connecteur de la carte mère, mais il est difficilement accessible.
Il n’est pas facile non plus sur le petit circuit imprimé démonté d’être sûr de la couleur de la paire de fils dédiée à la commande de la Carte mère.
Par déduction, je pense qu’il s’agit de la paire de fils Vert blanc car j’ai l’impression que la couleur Bleu blanc sert également à alimenter deux diodes bleues pour éclairer la marque du PC en bas de la tour.
Je teste les broches du bouton à l’ohmètre, le contact n’est effectivement pas franc, mais c’est pas très facile à tester,les broches sont petites et il me faudrait 3 mains.
Ne voulant pas faire de bêtises, un court circuit est vite arrivé si je me trompe de couleur de fils, je démonte le maximum de périphériques raccordés sur la carte mère, afin de l’identifier et je note ses références: E500 Y972.
Je trouve la notice et grâce à elle, j’identifie le connecteur qui est sur la carte mère et j’en déduis que contrairement à ce que je pensais, c’est bien la paire de fils Bleu blanc qui commande la mise sous tension de la Carte mère.
Je coupe ces deux fils et les court-circuite manuellement à plusieurs reprises, le PC démarre à chaque fois du premier coup.
L’origine de cette panne vicieuse, c’était bien ce petit micro-rupteur qui fonctionnait par intermittence, alors qu’une fois démonté de la face avant du PC, il semblait fonctionner correctement.
Il me reste à remplacer ce micro-rupteur avec ses deux diodes de supervision, mais je ne sais pas trop comment faire. J’ai bien récupéré sur de vieux PC des micro-rupteurs, mais je ne peux pas les souder à la place de celui d’origine, le brochage est différent.
Je me rends compte que derrière la face avant du PC, il y a 4 prises USB alors que seules deux sont visibles quand le PC est remonté, je décide donc de faire un trou dans la façade à la place d’une prise USB inutilisée et je colle le micro-rupteur réutilisé.
Manque de chance, la colle liquide ayant coulée dans le bouton, celui-ci devient inutilisable et de plus, je n’avais pas vu que ce bouton trop épais gênait la fermeture de la façade.
C’est alors que je me rends compte qu’un cache de lecteur de disquette va pouvoir me servir, car il y a de la place derrière puisqu’il est situé sous un lecteur de cartes mémoire qui est en saillie quand la façade est enlevée.
Je remets le circuit imprimé avec ses deux diodes à sa place d’origine, de façon à ce que le bouton de mise en marche ne servant plus s’allume tout de même au démarrage du PC et je « bricole » le cache du lecteur de disquettes absent afin que le nouveau micro-rupteur soit opérationnel.
Je fais très attention pour le coller sous le cache et j’insère une rondelle pour éviter les coulures de colle.
Bien sûr, il me reste les deux fils à souder, je referme le tout et une fois de plus, je mets de PC sous tension en me disant que ce genre de panne peut occuper un retraité un sacré bout de temps.
Sur la photo du haut, on voit les diodes allumées sous le bouton d’origine, par contre, le nouveau bouton de mise en marche se trouve juste au milieu sous le lecteur de cartes mémoire et il n’est pas visible sur la photo (Noir sur noir) mais on peut le visionner quand même avec la loupe.

Category: Un peu de technique  Comments off

Une histoire de Mot de Passe


Récemment, on m’a confié un Pc portable de la marque « Packard Bell » qui s’obstinait à demander un Mot de Passe pour accéder au Bios, alors que personne ne l’avait entré.

Le réflexe, enlever la pîle du Bios quelques minutes pour faire ce que l’on appelle « une raz », en clair une remise à zéro des données du Bios.
Opération très facile quand il s’agit d’un Pc fixe, on ouvre la tour en quelques secondes, « on voit » la pîle ronde de 3V, à l’aide d’un petit tournevis plat, on la soulève de son logement, quelques minutes plus tard on la remet en place et l’affaire est faite.

Là, c’est une autre histoire, il faut ouvrir le Pc portable et démonter complètement la carte mère, car il faut la retourner pour « découvrir » la fameuse pîle cachée sous un scotch.

Le problème, c’est de savoir comment ouvrir le ventre de ce portable pour accéder à la carte mère.

J’avoue bien humblement que j’ai cherché un sacré bout de temps pour comprendre comment l’ouvrir.
Bien sûr, une fois que l’on sait, c’est très facile.
Il faut « dévisser » les 2 vis au dos des charnières du portable, avoir pris soin au préalable d’ôter toutes les vis du fond du Pc après l’avoir retourné, d’ouvrir le portable comme pour s’en servir et de mettre l’écran de façon à ce qu’il soit horizontal et non à l’équerre comme il est quand on veut s’en servir.

Une fois dans cette position, il suffit de soulever les caches en plastique noir des charnières à l’aide d’un petit tournevis et la partie en plastique qui fait corps avec ces caches, située entre l’écran et le clavier s’enlève facilement.

A partir de là, c’est très facile, une fois le clavier enlevé, avec sa nappe, on accède aux vis qui maintiennent le dessus du portable.

Mais là aussi, pour voir complètement le dessus de la carte mère, il faut enlever l’écran en prenant bien soin d’avoir au préalable « déconnecté » les fils de la carte Wifi.


Enfin, on peut voir le dessus de la carte mère, le problème c’est que l’on n’a toujours pas accès à la pîle qui se trouve de l’autre côté.
Il faut démonter complètement la carte mère pour la retourner et enfin accéder à cette fameuse pîle, cachée et retenue par un scotch, au milieu de la carte mère.

Une petite trappe sous le Pc aurait évité ce démontage et remontage fastidieux, mais comme on dit : « Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ».

Certains, se sont débarassés de leur portable pour cause de pîle HS, ne voulant pas avoir de frais trop importants auprès des S.A.V, on peut les comprendre, vu le coût de la main d’oeuvre.

Bien sûr, après cette « opération », la demande de Mot de Passe a disparue, ça n’est pas pour autant que le Pc fonctionne bien.
En effet, apeès une ouverture laborieuse, je constate que l’Antivirus « Avast » est périmé, l’Antivirus Symantec demande à être installé, et de nombreuses fenêtres s’ouvrent.
Les F.A.I, Orange, SFR et A.O.L ont leur « Kit » d’installés, bref, la pétaudière.
Je télécharge Avast » et lance un Scan au démarrage, je ne suis pas très surpris de découvrir 1 Trojan et 20 Virus.
Je supprime tout ça, reboote le PC et constate qu’Avast n’est pas présent dans le systray.
Les Mises à Jour de Windows Defender, de Java, etc … sont difficiles et le Pack Sp1 de Vista ne veut pas s’installer.
Après une lecture édifiante du Journal de bord où je constate une multitude d’erreurs depuis 2009, je décide de sauvegarder à l’aide de « Smart Restore » présent sur le disque dur.
La restauration se passe bien et j’installe le Pack Sp1, le Pack Sp2, et plus de 100 Mises à jour, je supprime « NIS2007 » qui empêchait d’installer « Avast ».

Il reste un problème qui provient soit de la carte mère, soit du chargeur qui pourtant paraît en état.
En effet, par moment, malgré la présence secteur allumée et les 19V de C.C, il n’est plus présent sur le portable et la batterie se décharge.
L’idéal serait d’essayer un autre chargeur similaire.

Category: Un peu de technique  Tags:  Comments off

Une commande magique – CHKDSK /R

Je rentre de vacances et un PC fixe de type PIII, équipé de Windows XP, que j’ai depuis de nombreuses années, après un petit nettoyage et une floppée de Mises à Jour, démarre, mais « fige » quelques minutes après.

Vous allez me dire, « Un Pentium III » –> Poubelle.
Ben non, je suis pour le « développement durable » et quand je vois que maintenant, pour un oui, pour un non, on remplace « son ancien PC », vieux de 2 ans, ça m’interpelle.
– Pourquoi faire ?
– Pour frimer ?
– Avoir le plus beau ?
– Le dernier modèle ?
C’est vrai que le « Markéting » et les « Vendeurs d’informatique », mettent le paquet pour vous prouver qu’un ordinateur acheté aujourd’hui est déjà dépassé et que vous ne pourrez rien faire avec.
Mais au fait, vous êtes vous vraiment posez la question de savoir ce que vous apportera le changement de votre ordinateur ?

Bon, revenons à mon PC mal en point.
Je me dis, tiens, il m’en veut de l’avoir laissé tomber (pas par-terre !), pendant les Vacances.

Après plusieurs tentatives sans succès, je me dis qu’une petite réparation à l’aide du Cd-Rom de Windows XP va en venir à bout.
Aussi tôt dit, aussi tôt fait.

Il y a dessus d’anciennes données que je tiens à conserver, donc, je ne veux pas le « reformater » pour tout perdre, de plus, cette maladie que l’on appelle « la reformatite aigüe » n’est pas mon truc.
Certains, formatent (Effacent) le contenu de leur disque dur pour le moindre problème, personnellement, je préfère chercher la cause du dérangement et y remédier.
Je lance le CD-Rom en « mode réparation », tout semble bien se passer, mais arrivé à 34 mn de la fin (Oui, ça ne s’invente pas), il fige et refuse de continuer.
J’attends …… sans succès.
Je relance Windows XP avec le bouton « Reset », après avoir ôté le CD-Rom, il recommence l’installation et se bloque à nouveau à 34 mn de la fin.

Je recommence avec à nouveau le Cd-Rom, même problème.
Je me dis que le disque dur doit avoir des secteurs défectueux par exemple.
Je me souviens alors d’une commande magique qui lors de mes débuts en informatique m’avait permis de « sauver » plus d’un disque dur.
Il s’agit de la commande : « CHKDSK /R », ce qui veut dire en bon français : Vérifier le disque et réparer ce qui ne va pas.

Je reboote mon PC avec le Cd-Rom, « en mode console » et je lance cette fameuse commande.
BINGO, à la fin du test, après avoir trouvé et réparé les secteurs mis en cause, je relance à nouveau le PC après avoir pris soin d’ôter le Cd-Rom, la réparation recommence et le cap des 34 mn est dépassé.
La remise en état se passe bien et après avoir refait les différentes mises à jour de Windosw XP, ce PC est reparti pour assurer son service.
Superbe, NON ?

A ce propos, voici une excellente adresse pour tout savoir sur cette commande qui pourra vous sortir d’un mauvais pas.
Cliquez ici.

Le 14/01/2012 :
J’ai galement trouvé une commande que je ne connaissais pas.
Avant de lancer la commande « CHKDSK », vous pouvez lancer la commande : « fsutil dirty query C: », si la machine répond : « Le volume est intègre », ça n’est pas la peine de lancer un « CHKDSK ».

Category: Un peu de technique  Tags:  Comments off

Ecran plat HS

Une amie à qui on a donné un écran plat qui ne s’allume plus du tout, m’a demandé de voir si je pouvais lui rendre vie.
C’est un modèle HF153WM de marque HARIMAX.
Je pense que ce modèle fait partie des premiers écrans plats.
Une petite recherche sur Internet n’a rien donné.

Bref, je décide de l’opérer à coeur ouvert. Je le démonte et constate qu’il y a deux circuits imprimés différents, un pour le signal vidéo qui semble en bon état et un pour l’alimentation électrique.

Celui-ci, présente un certain nombre de condensateurs chimiques gonflés, ce qui signifie qu’ils ont atteint la fin de leur existence.
Je décide de les remplacer et file chez mon marchand de composants électroniques.
J’achète ce qu’il me faut, dessoude les mauvais et les remplace, remonte l’écran, met le jus et j’entends une explosion.

Je démonte à nouveau l’écran et me rends compte que j’en ai mis un à l’envers, ça ne pardonne pas.
Bref, retour au magasin, achat du condo, remplacement, remontage de la bête, je le raccorde sur un PC, BINGO, l’écran fonctionne impeccablement.

Quand je pense à tous ceux qui finissent à la poubelle …

Category: Un peu de technique  Tags:  Comments off

PC transformé en sirène 2 tons


Un voisin m’a donné un ancien PC « NEC Direction » de 1999 en me disant, « il ne fonctionne plus, faites en ce que vous voulez », avant de partir en vacances.
Je commence par l’ouvrir, car je trouve qu’il fait un drôle de bruit.
Effectivement, le disque dur se balade à l’intérieur, il n’est pas fixé.
Je le fixe et jette un coup d’oeil sur les composants, je mets le jus, les ventilos tournent, la diode sur la carte mère s’allume, j’entends un bip au démarrage (plutôt bon signe) et tout d’un coup, comme une sirène que je ne peux arrêter qu’en coupant le jus.
J’obtiens un message d’erreur : « Erreur lors du chargement du système d’exploitation ».
Le Setup du Bios dans lequel je suis entré en cliquant sur « F2 » voit bien le disque dur, les deux lecteurs optiques, la mémoire etc …
Afin de déterminer d’où vient « cette sirène », je vire la carte son (Sur port Isa), la carte modem, la carte Ethernet, une des deux barrettes mémoire puis les deux, le disque dur, tout ça sans résultat.
La seule façon d’arrêter cette sirène, c’est d’enlever le Processeur Pentium III.
Je le remplace par un Céleron, même motif, même punition.
Je n’avais encore jamais entendu pareille musique venant d’un ordinateur.

J’ausculte le disque dur, effectivement, il n’y a rien dessus, à part qu’il est formaté en Linux avec 3 partitions, je vire tout et remplace cela par une partition en FAT 32 pour l’instant.
J’essaie de booter sur un CD, il n’est pas vu au démarrage. (Plus tard, je me suis rendu compte que ce lecteur était HS).
On le voyait dans le Bios, dans le Poste de travail, dans le Panneau de configuration, mais il ne lisait pas les CD.
Je crois que mon problème vient du Bios.

Je regarde la vitesse du Ventilo sur le Ventirad, fixé sur le Processeur, il tourne entre 3100 et 3200 t/mn
La température, elle, oscille entre 62° et 72°, elle est réglée pour être lue juqu’à 80°
Je démonte le Processeur, le nettoie à l’acétone ainsi que le radiateur, je remets un peu de pâte thermique (Artic Sylver).
A priori, il ne chauffe pas.
Je vire la pîle du Bios, déplace le cavalier pour remettre les paramètres par défaut.
Je remets le disque dur en place et là, nouvelle surprise, non seulement j’ai toujours droit à la sirène deux tons, mais j’ai le message : « Retirez les disques, Pressez une touche pour démarrer ».
Il n’y a aucune disquette et aucun CD dans les lecteurs.
La sirène deux tons ne faiblit pas.

Sur un Forum où j’ai demandé de l’aide, j’apprends que 62 à 72° c’est beaucoup pour un PIII.
On évoque la possibilité d’une sonde au coeur du socket supportant le Processeur.

Je n’ai rien vu de cela, mais dans le doute, j’enlève à nouveau le Ventirad et le Processeur et constate qu’il n’y a pas de sonde.
Je remets le Processeur et le Ventirad en faisant attention à le mettre dans le bon sens, en effet, le fond n’est pas plat et si on le monte à l’envers, il ne porte pas à plat sur le Processeur.
Je mets le jus et surprise, plus de sirène deux tons.
Je regarde la température dans le Setup du Bios et je constate qu’elle est fixe à 49°.
Effectivement, je pense qu’il n’était pas monté dans le bon sens et j’avoue que quand je l’ai remplacé provisoirement , j’ai respecté le sens où il était et j’ai fait la même bêtise.

Du coup, je boote sur une disquette de Win 98 Se sans problème et j’installe un Windows 98 Se.
L’installation se passe bien, mais évidemment il me manque des drivers pour la carte mère qui est une « GA 6WMM7 » de 1999.
– Intel Firmware Hub,
– PCI Ethernet Controller,
– Multimédia Audio Device,
Il me reste à chercher sur Internet les « Drivers » ou « Pilotes » en bon Français, qui vont bien.

Je me dis qu’il serait peut-être intéressant d’installer Windows XP pour voir si les drivers sont reconnus.
Je constate que si je mets un CD dans le lecteur de DVD, le PC ne boote pas dessus alors que ce lecteur est visible dans le Poste de travail et dans le Panneau de configuration.
Le Bios étant activé pour booter sur le CD, je cherche à comprendre et me rends compte que je ne vois pas le contenu du CD quand je double clique sur son icône dans le Poste de travail.
En fait, ce lecteur est mort, je le remplace par un ancien qui traîne dans mes trésors et ça fonctionne.
Certains s’étonneront que j’ai pû installer Windows 98 Se, en fait pour cet OS, on boote sur une disquette de démarrage et j’avais mis le CD de Windows 98 dans le Lecteur – Graveur, le Lecteur de DVD ne s’allumant pas.
Voili, voilou.
Pour finir, effectivement, Windows XP, c’est magique, un petit tour dans le Panneau de configuration me le confirme, tous les drivers sont là.
En fait ce PC était bien malade et la petite cure de jouvence que je lui ai fait subir ne lui a pas fait de mal.

Category: Un peu de technique  Tags:  Comments off

Pirate sans le savoir


J’ai le chic pour tomber sur des PC présentants des particularités bizarres.
« Bizarre », vous avez dit « Bizarre », comme c’est « Bizarre ».

En effet, un copain se plaignant de la lenteur de son PC, je me rends chez lui et je regarde la machine.
Déjà, quand on le bouge, il fait du bruit, pas étonnant, le disque dur se balade à l’intérieur du boîtier mais n’est pas fixé.
Le bloc d’alimentation a une drôle de tranche, dans la mesure où il n’occupe pas tout l’emplacement qui lui est réservé et en plus il est fixé à l’envers. C’est un bloc d’alimentation de mini PC.
Le PC (fixe) à proximité du routeur Numéricâble fonctionne en WIFI, je me demande pourquoi dans la mesure où il y a une carte réseau.
Après refixation du disque dur, remise à l’endroit du bloc d’alimentation et branchement du réseau avec un câble Ethernet, j’appuie sur le bouton de Marche/Arrêt.
Il démarre mais ne veut rien savoir pour se connecter sur Internet avec le câble RJ45, la carte est bien reconnue, la diode de la carte est bien allumée, mais je n’arrive pas à la configurer.
Je me rebranche en WIFI et commence à faire le ménage des fichiers inutiles sur ce PC.
Finalement, mon copain s’absentant pour 8 jours, je l’emmène chez moi.
Chez moi, je le rebranche en Ethernet et malgré tous mes efforts, je ne peux pas me connecter sur Internet et pourtant, tout parait bon au niveau réseau.
Je me dis que ça ne peut -être que la carte réseau et je la remplace par une à moi, effectivement, c’était la carte.

Ce problème étant réglé, je regarde ce qui se passe sur ce PC, j’ai 2 sessions, une pour Mr et une pour Mme.
Je trouve bizarre qu’il y ait deux dossiers « Mes Documents » avec les prénoms de Mr et Mme mais avec les mêmes documents dans la session de Mr, alors que dans la session de Mme, il n’ya que les documents de Mme.
Je cherche le dossier de Windows afin de nettoyer les fichiers temporaires et je ne le trouve pas sous C:/
Je réalise qu’en fait le dossier Windows se trouve dans la seconde partition, D:/ ce qui est troublant puisque le PC démarre bien.

Mes découvertes ne s’arrêtent pas là quand je découvre qu’il s’agit d’un Windows Phénix XP Professionnel, alors qu’il y a sur la machine une étiquette de Windows XP Familial, tout ce qu’il ya de normal.
Une petite recherche me confirme que la version installée est une version piratée téléchargée sur Internet et là, je commence à comprendre.
Le neveu de mon copain « Un GéoTrouveTout » comme il l’appelle a dû avoir des difficultés pour dépanner le Windows existant et a installé cette version pirate sur la seconde partition et ensuite il a viré la version officielle sur la première, ainsi que le menu de « dual-boot », ce qui fait que les fichiers de boot de Windows sont restés sur C:/ mais que le dossier Windows se trouve sur D:/
C.Q.F.D.

Je ne surprendrais personne en disant que j’ai fait le maximum de sauvegardes possibles et qu’après un formatage en règle, j’ai réinstallé un Windows XP Familial avec son bon N° de Licence écrit sur la machine.

Category: Un peu de technique  Tags:  Comments off